Le printemps fait son retour et vos allergies aussi?

Le pollen

Le printemps apporte de belles choses, un temps plus chaud, un ciel bleu vif et des fleurs épanouies. Malheureusement, c'est aussi le moment privilégié de l'année pour les allergies saisonnières, les éternuements, les démangeaisons et la congestion qui les accompagnent. La rhinite allergique saisonnière, plus connue sous le nom de rhume des foins, survient tout au long de l'année chaque fois que les herbes, les arbres ou les mauvaises herbes sont en fleurs, mais sont à leur pic au printemps et en été. Contrairement aux fleurs, qui produisent généralement du pollen plus lourd transporté par les abeilles, ces plantes produisent des pollens plus légers qui se propagent en flottant dans l' air. C'est une excellente stratégie pour les plantes mais pas aussi agréable pour nous car ce pollen peut déclencher des réactions allergiques lorsque nous les respirons. Jusqu'à 20% des français sont touchés par ses allergies saisonnières.

Heureusement, il existe différentes stratégies pour faire face à ce type d'allergie. De nombreuses personnes prennent des antihistaminiques en vente libre pour soulager leurs symptômes, et il existe même des médicaments sur ordonnance qui peuvent aider si l'allergie est sévère. En plus de ces médicaments, les allergologues recommandent de changer de vêtements à votre retour à la maison ou même de prendre une douche au cas où du pollen se serait glissé sur vos vêtements ou votre peau. Une fois à la maison, vous pouvez utiliser un purificateur d'air avec un filtre HEPA, comme notre purificateur d'air IDEAL AP 30 PRO, pour nettoyer l'air et garder le pollen à distance. Le taux de pollen a tendance à être plus élevé le matin, vous pourriez donc mieux respirer si vous gardez vos sorties printanières pour la soirée.

Les autres causes

Arrêtez de ne blâmer que le pollen, cela pourrait être l'air que vous respirez. Le printemps est le moment de pouvoir commencer à bénéficier des journées ensoleillés. Mais passer son temps à l'extérieur pose un ennui sans fin - les allergies. Plus qu'irritants, les allergènes ont transformé de nombreux après-midis agréables en des éternuements insupportablement longs et aux yeux troubles.

Beaucoup supposent que leurs yeux qui piquent et leur gorge irritée proviennent d'une vulnérabilité particulière aux allergènes, mais il s'avère qu'ils n'ont qu'à moitié raison - notre sensibilité aux allergènes et le degré de notre inconfort ont beaucoup à voir avec la qualité de notre air.

Les vapeurs

Les allergies sont grandement exacerbées (et même créées) par nos environnements de vie modernes. Voici l'exemple du Japon, où le rhume des foins était relativement rare jusqu'à l'industrialisation des villes et des routes, suggérant le rôle de la ville moderne dans nos souffrances éternelles. À ce jour, les résidents japonais qui vivent dans les villes ou à proximité des routes très fréquentées sont touchés de manière disproportionnée

Le facteur le plus important de ce problème est peut-être, comme toujours, la fumée de tabac. En effet, le tabac a une relation longue et historique avec les allergies et les maladies respiratoires, comme l'asthme (sans parler du cancer du poumon). Une partie de la cause est que l'exposition à la fumée de tabac augmente en fait la production par l'organisme d'immunoglobuline E (IgE), un anticorps contre les allergies qui, en fait, provoque des symptômes allergiques. Lorsque les IgE se fixent à des allergènes, comme les acariens ou le pollen, vous ressentez cette sensation minable que beaucoup d'entre nous connaissent si bien.

Parce que la fumée secondaire compromet le système respiratoire de votre corps - en particulier chez les enfants avec des parents fumeurs - les effets des allergies sont amplifiés. Si vous avez déjà été dans une ville et vu ses fumeurs, vous avez probablement vu ce phénomène par vous-même.

Les gaz

Un autre contributeur important aux allergies est, sans surprise, les gaz d'échappement des moteurs diesel. Comme la fumée de tabac, les gaz d'échappement diesel augmentent la production d'IgE par l'organisme. Et bien que les gaz d'échappement des moteurs diesel ne soient pas un irritant spécifique au même titre que la fumée de tabac, ils augmentent la sensibilité du corps aux allergènes.

Si vous cherchez autre chose à blâmer, la météo est un bon point de départ. Plus l'air frais circule dans une zone, moins la population aura de problèmes respiratoires. C'est un système météorologique à haute pression qui fait planer l'air dans un «bol» au-dessus de la zone, salissant l'atmosphère et interdisant à l'air frais de prendre sa place.

Plus cela se produit longtemps, plus l'air sale reste longtemps et se compose sur lui-même. Finalement, cela peut conduire à une situation comme celle de Mexico, réputée polluée et encerclée par les montagnes.

La solution

De nombreuses personnes souffrent d'allergies et, malheureusement, il n'y a vraiment pas moyen de contourner cela - cependant, les souffrances accrues causées par une mauvaise qualité de l'air sont inutiles. Se tourner vers une entreprise comme Air-Purificateur pour un purificateur d'air de qualité professionnelle est un moyen efficace de résoudre ce problème. Vous ne pourrez peut-être pas contrôler la météo, mais vous pouvez vous assurer que la qualité de l'air dans votre maison ou votre bureau est parfaite. En prime, les purificateurs d'air ont la capacité de filtrer ces allergènes embêtants.

De cette façon, si vous êtes en déplacement et que vous sentez la démangeaison approcher, vous pouvez prendre un moment de répit nécessaire dans votre environnement propre et sans allergie.