Les capteur d'air intérieur

Capteur d'air

Capteur de pollution de l'air

Les capteurs d'air sont des appareils qui surveillent la présence de pollution de l'air dans la zone environnante ou dans une maison. Ils peuvent être utilisés aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Ces capteurs peuvent être fabriqués à domicile ou achetés auprès de certains fabricants. Bien qu'il existe différents types de capteurs de pollution d'air, et que certains soient spécialisés dans certains aspects, la majorité se concentre sur cinq composants :

  • L'ozone
  • Les particules
  • Le monoxyde de carbone
  • Le dioxyde de soufre
  • L'oxyde nitreux

Les capteurs étaient très chers avant mais avec les progrès technologiques, ces capteurs deviennent plus abordables et de plus en plus répandus. Ces capteurs peuvent servir à de nombreux usages et contribuer à attirer l'attention sur des questions environnementales qui dépassent le champ de l'œil humain.

Bien que l'utilisation de ces capteurs ait été coûteuse dans le passé, les années 2010 ont vu une tendance récente au développement de capteurs portables de qualité de l'air moins chers qui peuvent être portés par les individus pour surveiller les niveaux locaux de qualité de l'air. Ces capteurs d'air peuvent alors, à leur tour, aider à mesurer la couverture spatio-temporelle et la variété des espèces chimiques, et permettre aux individus et aux communautés de mieux comprendre leurs environnements d'exposition et les risques liés à la pollution de l'air.

Histoire du capteur d'air

En décembre 1952, le Grand Smog de Londres a entraîné la mort de milliers de personnes. Cet événement est devenu l'un des grands tournants de notre histoire environnementale, car il a entraîné une refonte radicale de la lutte contre la pollution dans tout le Royaume-Uni. Cet événement a également conduit à l'adoption du Clean Air Act, qui a peut-être eu des conséquences encore plus importantes que prévu. Cette loi a entraîné un changement dans les sources de carburant et l'énergie utilisée par les industries. De nombreux citoyens des grandes villes du monde entier ont souffert de problèmes de santé d'un type ou d'un autre en raison de l'excès de toxines et de la pollution de l'air.

Ces événements catastrophiques ont conduit les grandes villes à contrôler et à mesurer les pollutions atmosphériques. Cette révolution a changé la façon dont nous voyons et comprenons l'environnement aujourd'hui. La technologie a été développée pour créer des capteurs de pollution atmosphérique afin de mesurer les toxines présentes dans l'air. Grâce à la recherche scientifique et aux progrès technologiques, les gens sont plus concernés et plus conscients de l'air qu'ils respirent. La technologie a rendu les capteurs de pollution de l'air plus facilement disponibles et plus abordables pour un usage personnel.

Santé

Des preuves scientifiques ont indiqué que la pollution de l'air intérieur peut être pire que les polluants extérieurs dans les grandes villes et les villes industrialisées. De nombreux produits et produits chimiques utilisés à l'intérieur des maisons, pour la cuisine et le chauffage, ainsi que pour les appareils et la décoration intérieure sont les principales sources de polluants de l'air intérieur. Tout ce que nous utilisons à la maison contribue à la pollution et peut éventuellement dégrader l'environnement. La pollution de l'air est responsable de 7 millions de décès prématurés dans le monde chaque année. Lorsque les polluants pénètrent dans l'organisme par notre système respiratoire, ils peuvent être absorbés dans le sang et voyager dans tout l'organisme, et peuvent endommager directement le cœur et d'autres organes vitaux.

  • Les recherches de Santé confirment qu'une mauvaise qualité de l'air est dangereuse pour la santé humaine et qu'avec le vieillissement de la population, de plus en plus de Canadiens sont à concerné.
  • Les jeunes enfants sont concernés parce que, par rapport à leur poids corporel, ils ont tendance à inhaler plus d'air que les adultes, et leurs systèmes de défense encore jeune les rendent plus vulnérables à la pollution atmosphérique.
  • Les personnes âgées sont également à risque en raison de leurs poumons, de leur cœur et de leurs systèmes de défense plus faibles. Cette catégorie de la population a tendance à présenter des troubles respiratoires ou cardiovasculaires non diagnostiqués.
  • Les personnes qui participent à des travaux pénibles ou à des activités sportives en plein air respirent plus profondément et plus rapidement que leurs homologues sédentaires, ce qui augmente le risque que ces personnes développent des maladies liées à la pollution de l'air.

En raison du vieillissement et de l'expansion de la population, le nombre de personnes touchées augmente chaque année. On estime que des dizaines de milliers de personnes meurent prématurément chaque année en raison de la pollution atmosphérique aiguë et que les températures estivales élevées entraînent une augmentation des maladies, des hospitalisations et des décès chez les personnes âgées.

Partager ce contenu